La ligne éditoriale, par définition, correspond à tous les choix qui sont faits par un comité de rédaction. C’est un des piliers de l’identité d’une marque, alors voici quelques conseils pour apprendre à définir la tienne !

Les sujets & l’approche

La base de ta ligne éditoriale, ce sont les les sujets abordés, alors on commence par là. Pour définir ta charte, poses-toi la question de ce que tu souhaites aborder à travers tes contenus ? Sur quels sujets souhaites-tu t’exprimer ?

Par exemple, ma ligne éditoriale s’articule autour des 3 thèmes que j’ai défini sous Own Yourself (ce qui a attrait au développement personnel), Own your Job (la vie d’indépendant au sens large), et Own your Communication (ce qui touche à mon métier de communicante). Tous mes contenus sont rattachés à l’un de ces 3 grands thèmes, dont découlent ensuite d’innombrables sujets d’articles de blog, post Facebook, communication Instagram ect…

Quand tu as établit les sujets dont tu vas parler (le « quoi »), l’idée est ensuite de définir le « comment ». C’est ce fameux angle éditorial, cette manière d’aborder les choses, l’angle d’attaque d’un sujet. Par exemple, si tu souhaites parler de marketing, vas-tu le faire sous forme de tutoriel, d’articles explicatifs, de retours d’expériences, d’analyses de cas… Dans le cas d’Own it, l’approche est principalement basée sur le retour d’expérience dans une optique enrichissante : j’essaye de faire en sorte de te proposer des contenus qui peuvent t’être utiles, dans ta vie professionnelle et personnelle, mais aussi dans ta com’ !

Le ton & le style

Voilà des notions beaucoup plus simples à comprendre 🙂 Pour qu’elle soit unique et unie, ta ligne éditoriale doit avoir un ton de communication bien défini, propre à ta marque. Ça passe par le choix du tutoiement / vouvoiement, le champ lexical, les tournures stylistiques… Quel style rédactionnel préfères-tu ? Par exemple : un style journalistique, un style familier, un style expert, un style de proximité…

Bien sûr ça doit aussi être cohérent avec ta stratégie et tes objectifs de communication 😉 Pour ma part, j’ai décidé d’écrire comme je m’exprime (ou presque), pour garder cette notion de proximité et d’humain au coeur de la relation. D’où le fait que je te tutoie, que j’utilises des tournures assez simples et familières, des smileys ect…

La fréquence & les supports

Gardes aussi en tête que ta ligne éditoriale doit prendre en compte tes supports de communication et leur spécificités, ça va s’en dire ! On s’adapte, et donc on n’écrie / ne publie pas exactement de la même manière sur tous les supports (volume de contenu, hiérarchisation d’informations, horaires…) mais on doit malgré tout retrouver ta « patte ».

Niveau fréquence, tu peux décider de n’écrire que très rarement pour créer un sentiment d’attente et d’exclusivité pour tes lecteurs, ou bien leur créer des RDV : c’est le cas des Monday Motivation que je partage sur Facebook par exemple, c’est mon petit rituel de début de semaine 😉 Tu peux respecter une fréquence + ou – identique chaque semaine / mois, pour sensibiliser et habituer ta cible à ton contenu, si tu veux t’inscrire petit à petit dans leur quotidien…

Alors, prêt à définir ta ligne édito ? Si tu veux on en parle ensemble !

À PROPOS

En tant que coach en communication, je partage ici des conseils, astuces, savoir-faire et compétences dans l’univers de la communication, pour commencer à vous transmettre ce que je sais !

Vous trouverez aussi des articles sur 2 thématiques transversales : l’épanouissement et l’organisation d’un entrepreneur. Regroupés en 3 catégories, j’espère qu’ils trouveront écho en vous, et surtout vous seront utiles…

CATÉGORIES